Attaque au couteau à la gare de Marseille : le frère du tueur mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste"

Anis Hanachi, le frère d'Ahmed, qui a tué deux femmes à la gare Saint-Charles, en octobre, a été arrêté dans le Nord de l'Italie. Il a été remis à la France, où il a été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste" et placé en détention provisoire.

Le grand escalier de la gare Saint-Charles de Marseille bloqué par des policiers après une attaque au couteau, le 1er octobre 2017.
Le grand escalier de la gare Saint-Charles de Marseille bloqué par des policiers après une attaque au couteau, le 1er octobre 2017. (FABIEN COURTITARAT / HANS LUCAS / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Anis Hanachi, le frère du Tunisien qui a tué deux femmes à la gare Saint-Charles de Marseille le 1er octobre, a été remis à la France par les autorités italiennes, a appris franceinfo de source judiciaire, vendredi 3 novembre. Il été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste" en vue de la commission d'un crime d'atteintes aux personnes. Il a été placé en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet.

Décrit comme un ex-combattant du jihad

Décrit comme un ex-combattant du jihad dans la zone irako-syrienne, Anis Hanachi avait été arrêté le 7 octobre dans le Nord de l'Italie à la suite d'un mandat d'arrêt international délivré par les autorités françaises.

Il est soupçonné de complicité dans l'assassinat des deux jeunes femmes à Marseille devant la gare Saint-Charles. "Une hypothèse encore à vérifier est que c'est lui qui a endoctriné son frère Ahmed et provoqué sa radicalisation", avait déclaré le chef de l'antiterrorisme italien au moment de son arrestation.

Le 1er octobre, son frère Ahmed, 29 ans, a tué deux jeunes femmes devant la gare Saint-Charles à Marseille avant d'être abattu par des militaires de l'opération Sentinelle en patrouille sur les lieux.