Attaque à Marseille : de nouveaux éléments pour les enquêteurs

Après le double meurtre en gare de Marseille (Bouches-du-Rhône) dimanche 1er octobre, l'enquête progresse vite. Une somme d'argent interpelle les enquêteurs : 2 000 euros versés sur le compte de l'assaillant ces derniers mois. Son appartement a été perquisitionné.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cette nuit de mardi 3 à mercredi 4 octobre, dans le 3e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), les enquêteurs travaillent sans relâche. Au domicile d'Ahmed Hanachi, perquisition et relevés de la police scientifique. C'est ici que le tueur de la gare Saint-Charles aurait passé sa dernière nuit. Selon un témoin, les policiers ont trouvé beaucoup de matériel téléphonique. Ahmed Hanachi louait ce petit studio depuis deux mois. Selon nos informations, il avait fait part de son désir de quitter les lieux à plusieurs reprises récemment. C'était un voisin très discret, selon les habitants de la résidence.

Certains auteurs d'un versement de 2 000 euros interpellés

Les enquêteurs ont aussi retrouvé le sac que le tueur portait à son arrivée à la gare Saint-Charles, samedi 30 septembre au soir, la veille du passage à l'acte. Dans le téléphone qu'il avait sur lui, ils ont relevé des traces de consultation de sites religieux. Les policiers s'interrogent maintenant sur plusieurs versements d'un total de 2 000 euros sur son compte ces derniers mois. Ils ont interpellé, ici à Marseille, certains des auteurs de ces paiements. Ils sont toujours en garde à vue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier devant la gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône), où un homme a attaqué au couteau et tué deux jeunes femmes, dimanche 1er octobre 2017.
Un policier devant la gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône), où un homme a attaqué au couteau et tué deux jeunes femmes, dimanche 1er octobre 2017. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)