VIDEO. Eric Ciotti demande l'interdiction des manifestations contre les violences policières

Le député LR est intervenu lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, mardi.

Voir la vidéo
LCP / FRANCE 3
avatar
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Les voyous et les policiers ne peuvent pas être mis sur le même plan." La phrase est d'Eric Ciotti, député Les Républicains et président du conseil départemental des Alpes-Maritimes. Il a pris la parole, mardi 14 février, à l'Assemblée nationale, pour s'insurger contre les incidents qui durent depuis plusieurs jours dans la banlieue nord de Paris, en réaction à l'arrestation violente du jeune Théo par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois.

Pour le député, la "reconnaissance" et la "confiance" de l'Etat doivent aller vers les policiers et les gendarmes. Et il "demande solennellement d'interdire toute manifestation qui parle de violence policière". "Nous vous demandons de porter plainte contre toute personne qui diffame la police", a-t-il ajouté.

Pour le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, c'est l'ancien gouvernement de droite qui porte la responsabilité de la situation : "La police dans nos quartiers a été particulièrement mise à mal ces dix dernières années, notamment par les politiques que vous avez menées", a-t-il répondu à Eric Ciotti.

LE député Eric Ciotti à l\'Assemblée nationale, le 18 novembre 2015
LE député Eric Ciotti à l'Assemblée nationale, le 18 novembre 2015 (NICOLAS MESSYASZ / SIPA)