Les 4 Vérités - "Théo a été très gravement blessé et des explications doivent être données", déclare Bruno Le Roux

Le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, était l'invité des 4 Vérités ce vendredi 17 février.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Deux semaines après sa violente interpellation par quatre policiers lors d'un contrôle à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Théo est sorti de l'hôpital ce jeudi 16 février. Les quatre agents de la paix mis en cause ont été suspendus de leurs fonctions. Ils ont été mis en examen pour violences volontaires en réunion dont un également pour viol. Le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, a souligné sur le plateau des 4 Vérités, ce vendredi 17 février, qu'il fallait laisser travailler la justice "dans la sérénité, dans le calme".

Dans un reportage d'Envoyé spécial, diffusé hier soir sur France 2, l'un des policiers mis en cause a dit expressément qu'il s'agissait d'un "geste accidentel" et non pas d'un viol. "C'est son témoignage et ce n'est pas à lui de qualifier ce qu'il s'est passé de la même façon que ce n'est pas au ministre de l'Intérieur de le faire", a réagi Bruno Le Roux.

"Les policiers paient un lourd tribut à la protection des citoyens"

"Le jeune Théo a été très gravement blessé. Des explications doivent être données" et des sanctions doivent être prises si la justice juge que l'intervention "n'a pas été faite de la bonne façon", a-t-il poursuivi en rappelant que la solidarité avec Théo ne pouvait "justifier en rien les violences" lors des rassemblements de soutien.

En France, 11 624 policiers ont été blessés en 2016. C'est à peu près le même chiffre qu'en 2015, c'est un chiffre qui reste très élevé. "Les 154 000 policiers de notre pays paient un lourd tribut à la protection de notre territoire et des citoyens", a souligné le ministre.

Le ministre de l\'Intérieur Bruno Le Roux, au Théâtre du Châtelet, à Paris, le 13 janvier 2017. 
Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux, au Théâtre du Châtelet, à Paris, le 13 janvier 2017.  (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)