Deux semaines après sa violente interpellation, Théo est sorti de l'hôpital

C'est la famille du jeune homme qui l'annonce, jeudi 16 février, sur Facebook.

François Hollande rend visite à Théo, victime d\'une violente arrestation à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 7 février 2017.
François Hollande rend visite à Théo, victime d'une violente arrestation à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 7 février 2017. (ARNAUD JOURNOIS / LE PARISIEN / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Deux semaines après sa violente arrestation à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Théo est sorti de l'hôpital. C'est sa famille qui l'a annoncé, jeudi 16 février, en publiant un court message sur sa page Facebook, en précisant que le jeune homme de 22 ans a "besoin désormais de repos", mais qu'il "adressera un message de remerciements" ce soir.

Une autre affaire dans l'affaire

Lors de son séjour à l'hôpital Robert-Ballanger d'Aulnay-sous-Bois, Théo aura reçu la visite de François Hollande, le 7 février.  

Dans cette enquête, quatre policiers ont été mis en examen. Un pour viol, et trois pour violences volontaires en réunion. Par ailleurs, l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie, mardi 14 février, après de nouvelles accusations de violences visant un des fonctionnaires déjà mis en cause dans l'affaire Théo. Il est soupçonné d'avoir déjà roué de coups un ami du jeune homme, fin janvier.