Areva, victime d'une attaque informatique, renforce sa sécurité

Le géant français du nucléaire a été attaqué par des hackers. Les pirates seraient entrés dans le réseau qui permet l'échange d'informations non-critiques entre les différentes entités du groupe, selon Areva. Cette attaque a poussé le groupe a renforcé la sécurité de ses réseaux avec le concours de spécialistes informatiques de l'Etat.

(Radio France © REUTERS / Benoit Tessier)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Un scénario digne d'un blockbuster : le système informatique du géant français du nucléaire attaqué par des pirates.
_ L'information, d'abord révélée par L'Expansion, a été confirmée ce jeudi. Des pirates sont parvenus à infiltrer le réseau qui permet l'échange d'informations "non-critiques" entre les différentes entités du groupe, selon la porte-parole d'Areva.

Cette attaque par des hackers a quand même poussé le groupe français à renforcer la sécurité de ses réseaux. Une opération sur trois jours, autour du 16 septembre, avec le concours de l'Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Informations (ANSSI), un organe de l'État chargé de la sécurité informatique, rattaché au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale, dépendant lui-même de Matignon.

Selon L'Expansion, qui évoque au conditionnel une "origine asiatique ", ces
intrusions "dureraient depuis deux ans".