Après Poitiers, le renforcement des fichiers de police en question

Faut-il mieux ficher les militants politiques ? Le ministère de l'Intérieur s'interroge, après les dégradations du week-end dernier dans le centre-ville de Poitiers. _ Selon la police, les "militants d'ultra-gauche", responsables de ces débordements, étaient extrêmement bien préparés. Et les forces de l'ordre ne l'étaient pas assez... Le système de fichage à disposition des services de renseignements (intérieurs, ex RG), ne serait pas assez opérationnel.

(Radio France © France Info)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Brice Hortefeux en est convaincu : une police mal préparée est d'abord une police mal renseignée. La preuve : sur les 18 personnes placées en garde à vue à Poitiers,. plus de la moitié n'était pas fichée.
_ Pire : pour le ministre, rien n'a permis d'anticiper l'ampleur des violences. Les manifestants étaient cinq fois plus nombreux que prévu, et surtout très bien organisés.

Le fichage actuel, à base de fiches en carton remplies à la main, est "obsolète", commente-t-on place Beauvau.
_ Le ministre entend donc moderniser le système, fustigeant au passage ceux qui se sont opposés au fichier Edvige (lire nos articles ci-dessous) . Même s'il ne s'agit pas de remettre dans les tuyaux ce projet controversé finalement abandonné.

Ce que souhaite Brice Hortefeux, c'est avant tout montrer son savoir-faire et son efficacité, quelques mois après son arrivée à l'Intérieur, un poste qu'il convoitait depuis longtemps.
_ Le ministre est prêt a assumer deux nouveaux fichiers, dont une version un peu édulcorée d'Edvige : les personnes appartenant à des bandes violentes y seront répertoriées, mais les orientations sexuelles des militants, par exemple, ne seront plus mentionnées...

Les fichiers pourraient entrer en vigueur par décret. Le ministère n'attend plus que le feu vert du Conseil d'Etat. Une manière d'éviter des débats houleux au Parlement, avec le risque que l'opposition qualifie de passage en force cette manière de faire.

Elodie Gueguen