Amiens : Hollande promet de mobiliser "tous les moyens" contre les violences

Le président de la République a promis mardi de mettre en oeuvre tous les moyens de l'État pour lutter contre les violences, après des affrontements entre jeunes et forces de l'ordre à Amiens la nuit dernière. François Hollande était à Pierrefeu-du-Var pour rendre hommage aux deux femmes gendarmes tuées par balle le 17 juin.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Cent jours exactement après son élection, l'actualité coïncide avec le premier déplacement de François Hollande consacré à la sécurité. Le président a réagi à la nuit d'affrontements à Amiens, où 16 policiers ont été blessés. Il a promis de mettre en oeuvre "tous les moyens de l'État " pour lutter contre les violences, estimant que la sécurité était "non seulement une priorité mais une obligation " pour l'État. 

Le chef de l'État a également rappelé que le prochain budget inscrirait "des moyens supplémentaires pour la gendarmerie et la police ", soulignant que "des effectifs seront crées alors que pendant trop d'années il y a eu des baisses d'effectifs qui ont été hélas constatées ". Il a enfin promis un meilleur "suivi " des récidivistes, évoquant la mort des deux femmes gendarmes auxquelles il était venu rendre hommage.