Pédophilie : le cardinal de Lyon accusé d'avoir caché les agressions sexuelles d'un prêtre

La justice a ouvert une enquête préliminaire pour non-dénonciation des crimes du père Preynat, qui a avoué avoir abusé de jeunes scouts dans les années 1980.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Le diocèse de Lyon est dans la tourmente. Le cardinal Barbarin est soupçonné d'avoir caché les agressions sexuelles d'un prêtre. Le père Preynat a été mis en examen pour des agressions sexuelles sur des jeunes scouts entre 1986 et 1991. Mgr Barbarin fait désormais l'objet d'une enquête préliminaire, pour non-dénonciation de crimes.

Barbarin était au courant

Pour l'association qui représente les victimes du père Preynat, la vérité est en marche. Le diocèse de Lyon doit s'expliquer sur un silence sélectif. Contrairement à ses premières déclarations, le cardinal Barbarin a confirmé au journal La Croix avoir été alerté des agissements du prêtre et l'avoir rencontré autour de 2007 ou 2008. Pour François Devaux, victime et président de l'association, "si Barbarin avait rempli son devoir de dénoncer auprès de la justice ces faits d'agression sexuelle, il n'y aurait pas quatre victimes dans ce dossier Preynat, mais plusieurs dizaines, et ce serait aussi des cas de viol. Ces gens-là ne seront jamais reconnus comme victimes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cardinal Barbarin en avril 2014, à l'église Saint-Joseph de Lyon. 
Le cardinal Barbarin en avril 2014, à l'église Saint-Joseph de Lyon.  (SAFIN HAMED / AFP)