"Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que le traumatisme de Montauban et de Toulouse a été profond dans notre pays, un peu, je ne veux pas comparer les horreurs, un peu comme le traumatisme qui a suivi aux Etats-Unis et à New York l'affaire de septembre 2001, le 11-Septembre", a déclaré Nicolas Sarkozy sur Europe 1, vendredi 30 mars.

Nicolas Sarkozy, le 30 mars 2012 au micro d'Europe 1.
Nicolas Sarkozy, le 30 mars 2012 au micro d'Europe 1. (FTVI / EUROPE 1)