Rachid Merah, demi-frère de Mohamed Merah, vit en Algérie, à Slama. Il ne croit pas à la culpabilité de celui qui a pourtant revendiqué les tueries de Toulouse et Montauban. Il accuse la France d'avoir tué son jeune demi-frère, "avant qu'il ne puisse s'expliquer devant un juge". Il estime que les services secrets auraient très bien pu le manipuler. Il doute aussi que Mohamed Merah ait filmé lui-même les vidéos des meurtres. 

Et quand bien même la preuve de l'implication de Mohamed Merah serait apportée, Rachid Merah déclare : "Nous pourrons dire qu'il l'a fait en tant que combattant et pas comme un criminel ou un fou""On récolte ce qu'on a semé", argumente-t-il. "Ils tuent nos enfants en Palestine, en Afghanistan, en Irak... Ils doivent prendre leurs responsabilités." Et Rachid Merah de conclure : "Ils ont créé ce monstre qui a tué des enfants."

Rachid Merah à Slama (Algérie), le 28 mars 2012.
Rachid Merah à Slama (Algérie), le 28 mars 2012. (FTVI / REUTERS)