VIDEO. Julian Assange crie victoire sur le balcon de l'ambassade d'Equateur, à Londres

Une décision d'un comité de l'ONU appelle à mettre fin à la "détention arbitraire" du fondateur de WikiLeaks, qui s'est réfugié dans le bâtiment depuis 2012.

Voir la vidéo
REUTERS
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"C'est une victoire d'une importance historique". Depuis le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, l'Australien Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, crie "victoire", vendredi 5 février, devant une foule venue l'acclamer, après plus de trois ans de confinement à l'intérieur de cette ambassade. Une décision d'un comité de l'ONU appelle le Royaume-Uni à mettre fin à sa "détention arbitraire".

"Comme c'est bon !" a lancé Julian Assange, l'air ému, évoquant ses enfants : "Ce n'est pas uniquement pour moi, pour ma famille, pour mes enfants, mais pour l'indépendance du système des Nations unies" lance-t-il à des sympathisants qui s'étaient rassemblés dans la rue.

Le Royaume-Uni campe sur ses positions

Julian Assange avait appelé, lors d'une conférence de presse, la Suède et le Royaume-Uni à "appliquer le verdict" du comité de l'ONU, affirmant que cette décision était "légalement contraignante". Ce comité a appelé à mettre fin à sa "détention arbitraire" mais les gouvernements britannique et suédois ont immédiatement rejeté cet avis. Le Royaume-Uni laisse entendre que Julian Assange serait toujours arrêté s'il mettait un pied hors de l'ambassade.

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange au balcon de l'ambassade équatorienne, dans le centre de Londres, le 5 février 2016.
Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange au balcon de l'ambassade équatorienne, dans le centre de Londres, le 5 février 2016. (NIKLAS HALLE'N / AFP)