Affaire Grégory : les avocats de Murielle Bolle ont déposé une demande de libération de leur cliente

Murielle Bolle sortira-t-elle bientôt de prison ? Ses avocats ont déposé une demande de libération, lundi, auprès de la cour d'appel de Dijon. 

L\'un des avocats de Murielle Bolle, Jean-Paul Teissonniere, le 29 juin 2017 à Dijon (Côte d\'Or).
L'un des avocats de Murielle Bolle, Jean-Paul Teissonniere, le 29 juin 2017 à Dijon (Côte d'Or). (PHILIPPE DESMAZES / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Les avocats de Murielle Bolle ont déposé lundi 17 juillet une demande de libération de leur cliente devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon, rapporte France Bleu Bourgogne. La demande devait avoir lieu la semaine dernière, mais elle a été reportée après l'annonce de la mort du juge Jean-Michel Lambert.

Murielle Bolle, 48 ans, belle-soeur de Bernard Laroche, a été mise en examen et écrouée le 29 juin dernier pour enlèvement de mineur de 15 ans suivi de mort, dans l'enquête sur la mort du petit Grégory Villemin en 1984.

Confrontation avec son cousin le 28 juillet

Murielle Bolle est incarcérée à titre conservatoire à la maison d'arrêt de Dijon. Elle attend une confrontation, prévue pour le 28 juillet, avec un cousin dont le témoignage récent a été déterminant dans sa mise en cause. "La cour d'appel de Dijon a 20 jours pour statuer sur cette demande de mise en liberté, elle peut le faire à tout moment, à notre niveau nous pensons qu'elle ne se fera pas avant que la confrontation ait lieu", a précisé l'un de ses avocats, Maître Émilie Baudry.

Murielle Bolle avait entamé une grève de la faim au début de sa détention provisoire. Selon ses avocats, elle était la "cible d'insultes et de menaces de mort" de la part de ses codétenues de la maison d'arrêt de Dijon. Elle avait arrêté cette grève de la faim quelques jours plus tard avant d'être transférée dans une autre cellule.