Affaire Grégory : le juge Jean-Michel Lambert, chargé de l'enquête en 1984, retrouvé mort à son domicile

Il avait été surnomme "le petit juge" au moment des faits.

L\'ancien juge d\'instruction Jean-Michel Lambert, le 1 septembre 2014 au Mans (Sarthe).
L'ancien juge d'instruction Jean-Michel Lambert, le 1 septembre 2014 au Mans (Sarthe). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le "petit juge" est mort. Jean-Michel Lambert, qui était juge d'instruction en charge de l'affaire Grégory en 1984, a été retrouvé mort mardi 11 juillet au soir, selon une information du Parisien confirmée à franceinfo de sources proches du dossier. Selon le quotidien, les secours ont retrouvé le corps du juge, un sac plastique sur la tête, à son domicile situé en périphérie du Mans (Sarthe).

Son décès intervient alors que l'enquête sur la mort du petit Grégory a connu ces dernières semaines de nombreux rebondissements. Soupçonnés d'être les fameux "corbeaux", Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante de Grégory, ont été mis en examen à la mi-juin pour enlèvement et séquestration suivie de mort. Murielle Bolle, qui avait accusé son beau-frère Bernard Laroche de l'enlèvement de l'enfant avant de se retracter, a de son côté été mise en examen pour enlèvement de mineur de 15 ans suivi de mort. Elle a été écrouée.

"On a cherché à faire de moi le bouc émissaire"

La conduite de l'enquête, au cours de laquelle Jean-Michel Lambert avait communiqué à la presse des éléments cruciaux du dossier, avait été très critiquée à l'époque des faits.

Interrogé par France 2 dans "13h15 le samedi" diffusé le 17 juin dernier, il avait dénoncé une forme d'archarnement à son encontre. "On a cherché à faire de moi le bouc émissaire. J"assume effectivement certaines erreurs de procédure, mais j’aurais aimé que tous en fassent autant, et ce n’est pas le cas."

Voir la vidéo

"C'est épouvantable"

Au micro de BFMTV, Me Thierry Moser, avocat des parents de Grégory, Christine et Jean-Marie Villemin, a fait part de sa tristesse face à "cette vie qui se termine de façon dramatique".

C'est épouvantable. Nonobstant les divergences que j'ai pu avoir avec ce magistrat, je suis profondément triste, je suis plein de respect pour la personne humaine qu'il était

Me Thierry Moser, avocat des parents de Grégory

à BFMTV