Affaire de Villiers-le-Bel : plainte contre les policiers pour faux témoignage

C'est une information France Info : un rebondissement dans l'affaire de Villiers-le-Bel. _ En novembre 2007, deux adolescents qui circulaient sur une mini-moto sans casque avaient été tués après un choc avec une voiture de police. Ce drame avait provoqué trois jours d'émeutes. La justice a mis hors de cause les policiers, mais l'avocat des familles des deux jeunes a déposé une plainte pour faux témoignage contre eux.

(Radio France ©Reuters)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Dans ce drame, la justice a pour l'instant blanchi les policiers. La juge a rendu un non lieu en octobre dernier, estimant qu'ils n'étaient pas responsables de l'accident. Cette décision fait l'objet d'un appel, mais l'avocat des familles des deux jeunes , âgés de 15 et 16 ans qui étaient sur la moto, la conteste.

_ Pour maître Jean Pierre Mignard, les policiers ont menti au juge. Sur un point en particulier : ils ont affirmé tous les trois avoir roulé à une allure normale, Ils soutiennent qu’ils n’étaient pas en mission urgente, ils n’avaient d'ailleurs pas mis leur gyrophare. Or l'expertise est formelle, au moment ou l'accident s'est produit, la voiture venait d'accélérer brutalement, passant de 59 à 64 km heure, une accélération de 5 km/h, qui s'est produite à l'entrée d'un carrefour, d'où sa plainte pour faux témoignage.

Cette version est bien entendue formellement contestée par les policiers.

Enquête, Matthieu Aron,
_ Page web, Mikaël Roparz