Incidents à Beaumont-sur-Oise après l'incarcération de deux frères d'Adama Traoré

Ces incidents ont éclaté quelques heures, mercredi soir, après le placement en détention provisoire de deux frères d'Adama Traoré, mort le 19 juillet, lors de son interpellation par les gendarmes.

Des voitures ont été brûlées, jeudi 24 novembre, à Beaumont-sur-Oise (Val d\'Oise), pour contester l\'incarcération de deux frères d\'Adama Traoré, mardi.
Des voitures ont été brûlées, jeudi 24 novembre, à Beaumont-sur-Oise (Val d'Oise), pour contester l'incarcération de deux frères d'Adama Traoré, mardi. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des incidents ont éclaté, mercredi 23 novembre vers 22h30, à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise), dans le quartier de Boyenval d'où était originaire Adama Traoré, a constaté franceinfo. Selon un bilan de la préfecture, "un bus a été incendié par une dizaine d'individus cagoulés, le chauffeur a été molesté et légèrement blessé à la jambe", et six voitures ont également été brûlées. 

Des habitants, dont plusieurs portaient des tee-shirts "Justice pour Adama", ont déclaré que le bus s'était arrêté pour laisser descendre des passagers quand "une petite dizaine" de jeunes sont arrivés en courant, sont montés à bord, ont fait descendre le chauffeur et ont mis le feu avec des engins incendiaires.

Les deux frères accusés d'outrages et violences contre des policiers

Le calme est revenu vers minuit, et 130 militaires sont restés mobilisés toute la nuit avec le renfort d'un hélicoptère. Ces incidents ont éclaté quelques heures après le placement en détention provisoire de deux frères d'Adama Traoré, mort le 19 juillet, lors de son interpellation par les gendarmes. 

Agés de  25 et 22 ans, ils sont accusés de violences et outrages contre des policiers en marge du conseil municipal de Beaumont-sur-Oise, le 17 novembre. Ils ont été placés en détention provisoire dans l'attente de leur procès le 14 décembre.