Adama Traoré

Adama Traoré est mort peu après son interpellation par les gendarmes, le 19 juillet 2016, à Beaumont-sur-Oise (Val d'Oise). La famille du jeune homme dénonce une "bavure". Sa mort entraîne plusieurs nuits de violences à Beaumont-sur-Oise ainsi qu'à Persan, la ville voisine. 

Un premier rapport d'autopsie souligne "un phénomène infectieux sur plusieurs organes", notamment les poumons et le foie, et "l'absence de violences de nature à entraîner le décès". Quelques jours plus tard, une contre-autopsie ne met en évidence "aucune trace de violences", selon procureur. 

Deux enquêtes sont menées parallèlement par la section de recherches et l'inspection générale de la gendarmerie pour tenter de connaître les circonstances exactes de la mort d'Adama Traoré. 

12