L'affaire avait embarrassé la France et Israël. L'opinion publique israélienne réclamait l'extradition d'Eric Robic, l'automobiliste qui a fauché la jeune Israélienne Lee Zeitouni, à Tel-Aviv, en septembre 2011 et de son passager, Claude Khaya. Le parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire en juillet 2012.

Le chauffard a été mis en examen pour "homicide involontaire aggravé" et "non-assistance à personne en péril", mardi 3 septembre. Les deux circonstances aggravantes retenues sont le délit de fuite et le manquement délibéré d'une obligation particulière de sécurité ou de prudence, le conducteur ayant notamment grillé un feu rouge au moment de l'accident. Il risque dix ans de prison et 150 000 euros d'amende. Claude Khayat est lui convoqué jeudi devant le juge d'instruction.

Roy Peled, petit-ami de Lee Zitouni, fauchée par Eric Robic en septembre 2011, montre la photo du chauffard à Tel-Aviv (Israël), le 8 décembre 2011.
Roy Peled, petit-ami de Lee Zitouni, fauchée par Eric Robic en septembre 2011, montre la photo du chauffard à Tel-Aviv (Israël), le 8 décembre 2011. (JACK GUEZ / AFP)