Ce que l'on sait du crash de l'Airbus A320 de Germanwings dans les Alpes

L'appareil de la compagnie allemande Germanwings transportait 150 personnes. "Il n'y a aucun survivant", a déclaré le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies.

Les secours et les forces de l'ordre mobilisés après le crash d'un Airbus A320 de la compagnie Germanwings dans les Alpes, le 24 mars 2015.
Les secours et les forces de l'ordre mobilisés après le crash d'un Airbus A320 de la compagnie Germanwings dans les Alpes, le 24 mars 2015. (BORIS HORVAT / AFP)

Mis à jour le , publié le

Il avait décollé de Barcelone (Espagne) et se rendait à Düsseldorf (Allemagne). Un Airbus A320, à bord duquel se trouvaient 150 personnes, s'est écrasé, mardi 24 mars, dans la région de Barcelonnette, dans les Alpes-de-Haute-Provence. "Il n'y a aucun survivant", a déclaré le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies.

>> Crash dans les Alpes-de-Haute-Provence : suivez la situation en direct

Il s'agit d'un avion de la compagnie Germanwings, filiale de Lufthansa. Voici ce que l'on sait de ce crash.

Où l'avion s'est-il écrasé ?

L'accident a eu lieu sur la commune de Méolans-Revel, dans le massif des Trois-Evêchés, à 1 600 mètres d'altitude, dans une zone très abrupte. "C'est de la haute montagne, une zone difficile d'accès, indique une habitante de Prads-Haute-Bléone, un village voisin, à francetv info. Seuls les hélicoptères peuvent y aller, ou alors il faut plusieurs heures de marche, au moins trois heures de marche, pour y parvenir." L'avion s'est écrasé à 7 kilomètres de la première route, précise Le Monde.

Les lieux où l'A320 de Germanwings s'est écrasé, le 24 mars 2015.
Les lieux où l'A320 de Germanwings s'est écrasé, le 24 mars 2015. (PASCALE BOUDEVILLE / FRANCETV INFO)

Ce que l'on sait des circonstances du crash

Contrairement à ce que la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) avait indiqué peu après l'annonce du drame, l'avion n'a pas émis de message de détresse. "L'équipage n'a pas émis de 'mayday'. C'est le contrôle aérien qui a décidé de déclarer l'avion en détresse car il n'avait plus aucun contact avec l'équipage et l'avion", a rectifié la DGAC.

Au moment du crash, le ciel était totalement dégagé et les conditions météorologiques particulièrement bonnes, selon La Chaîne Météo"Les conditions météo n'étaient pas spécialement mauvaises", a confirmé Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports.

La chute de l'avion a duré plus de huit minutes, a indiqué un dirigeant de Germanwings, Thomas Winkelmann, lors d'une conférence de presse. Grâce au site flightradar24.com, on peut constater que l'avion a atteint son altitude de croisière à 10h27. A partir de 10h31, on voit que l'avion perd de l'altitude et de la vitesse. En une minute, entre 10h34 et 10h35, l'avion a chuté de 4 000 mètres.

Capture d'écran du site Flightradar24.com, montrant la trajectoire de l'Airbus A320. Au bas de l'image, on peut constater que la vitesse et l'altitude de l'avion ont brusquement chuté. 
Capture d'écran du site Flightradar24.com, montrant la trajectoire de l'Airbus A320. Au bas de l'image, on peut constater que la vitesse et l'altitude de l'avion ont brusquement chuté.  (FLIGHTRADAR24.COM)

Comment se déroule l'opération de secours ?

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur prévoit une opération longue et difficile. Les premiers sauveteurs ont été déposés par hélicoptère sur les lieux du drame, mardi, et des renforts ont été envoyés par la route. "C'est une zone enneigée, inaccessible par des véhicules, mais qui a pu être survolée par des hélicoptères", a précisé le secrétaire d'Etat aux Transports.

D'importants moyens de secours ont été engagés immédiatement (sapeurs-pompiers, gendarmerie, Samu, équipes médicales et moyens militaires). En plus des secours locaux, trois colonnes de pompiers partent des départements voisins (80 personnes par colonne) et trois escadrons de gendarmerie mobile ont été engagés (70 par escadron), selon l'Intérieur. Des barrages filtrants ont été mis en place sur les routes qui mènent au lieu du crash, a indiqué un journaliste de La Marseillaise

Leur travail risque d'être entravé par de mauvaises conditions météorologiques. En début d'après-midi, mardi, La Chaîne Météo a indiqué sur Twitter que le temps risquait de se dégrader dans l'après-midi et mercredi, évoquant des chutes de neige et des vents forts. 

Dans quel état se trouve l'avion ?

"L'avion est complètement désintégré", a détaillé aux Echos Gilbert Sauvan, le président du conseil général des Alpes-de Haute-Provence. "Les plus gros débris sont de la taille d'une voiture", a-t-il poursuivi.

La zone de crash s'étend sur un hectare à 1 600 m d'altitude, a précisé une source au sein de la direction de la sécurité civile, à un journaliste de 20 Minutes.

Qui étaient les passagers ?

Le crash a fait 150 victimes de nationalités allemande, espagnole et sans doute turque, a déclaré François Hollande, selon lequel il n'y a apparemment pas de Français. Selon El Pais (en espagnol), 45 passagers portent des noms "probablement" espagnols.

L'avion transportait vraisemblablement 67 Allemands, selon les premières informations disponibles, a déclaré Thomas Winkelmann. Mais ce chiffre est encore susceptible de changer, a-t-il poursuivi.

D'après le journal allemand Bild (en allemand), 16 élèves et 2 enseignantes du collège Joseph-König de Düsseldorf étaient à bord. Ils effectuaient un voyage pour un échange scolaire. Deux bébés étaient également à bord, a précisé Thomas Winkelmann.

Le ministère de l'Intérieur a mis en place un numéro d'urgence pour les proches des passagers. Et le ministère des Affaires étrangères a lancé un numéro vert dédié aux familles des passagers.

Que sait-on de l'avion ?

L'avion qui s'est écrasé était ancien : il volait depuis plus de vingt-quatre ans et il appartiennait à la Lufthansa depuis sa fabrication, selon la base de données planespotters.net. Mais l'appareil avait subi une révision importante en 2013, a indiqué Thomas Winkelmann. "Une visite de type C, soit une grande révision, avait eu lieu comme prévu à l'été 2013", a-t-il précisé.

Les moyen-courriers A320 sont les plus vendus au monde avec les B737 de Boeing. Selon Airbus, cette famille d'avions décolle ou atterrit toutes les 2,5 secondes chaque jour.

Ce que l'on sait de Germanwings

La compagnie Germanwings est la filiale à bas coûts du groupe allemand Lufthansa. Elle a été fondée en 1997 et jouit d'une excellente réputation. En 2015, Germanwings était en lice dans la catégorie meilleure compagnie low cost aux Air Transport News Awards, des récompenses décernées par le magazine spécialisé Air Transport News.