Deux journalistes suspectés de chantage contre le roi du Maroc

Eric Laurent et Catherine Graciet ont été arrêtés à Paris jeudi 27 août. Une équipe de France 2 revient sur les faits.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Deux journalistes français ont été arrêtés hier, jeudi 27 août, à Paris. Ils sont soupçonnés de chantage contre le roi du Maroc. Auteurs d'un livre sur Mohammed VI, ils auraient proposé à l'entourage du souverain de ne pas publier leur enquête en échange d'une somme d'argent.
Depuis la fin du mois de juillet, les proches du roi du Maroc auraient été contactés plusieurs fois par l'écrivain et journaliste Eric Laurent, déjà auteur avec Catherine Graciet de "Main basse sur le Maroc", une enquête critique envers le souverain marocain.

Une conversation sur écoute

Cette fois, le journaliste prévient qu'il prépare avec sa consœur un nouvel ouvrage sur Mohammed VI mais qu'il accepte de ne pas le publier en échange de trois millions d'euros. "Première rencontre, Eric Laurent dit 'Écoutez, moyennant trois millions d'euros, je ne publie pas mon livre que je prépare avec Catherine Graciet. Une autre réunion va être organisée sous le contrôle de la police et le parquet", racontait hier sur RTL, Eric Dupond-Moretti, l'un des avocats du roi du Maroc.
Ainsi piégés et leur conversation enregistrée, les deux journalistes ont été placés en garde à vue hier à Paris, suite à la plainte du Maroc. Ils pourraient être accusés de tentative de chantage et d'extorsion de fonds.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le roi du Maroc, Mohammed VI, à l\'Elysée, à Paris, le 9 février 2014. 
Le roi du Maroc, Mohammed VI, à l'Elysée, à Paris, le 9 février 2014.  ( MAXPPP)