VIDEO FRANCETV. Crash dans les Alpes : les premières images des débris

L'avion s'est écrasé sur le territoire de la commune de Méolans-Revel, dans le massif des Trois-Evêchés (Alpes-de-Haute-Provence).

Voir la vidéo
VIRGILE LLADO et OLIVIER THERON - FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Des débris à perte de vue. Un avion Airbus A320, à bord duquel se trouvaient 150 personnes – dont 144 passagers –, s'est écrasé mardi 24 mars à proximité de Barcelonnette, dans les Alpes-de-Haute-Provence, sur le territoire de la commune de Méolans-Revel. Découvrez les premières images filmées par hélicoptère au-dessus de la zone de l'accident.

>> Crash dans les Alpes-de-Haute-Provence : suivez la situation en direct

Les images montrent d'innombrables débris de petite taille, éparpillés à flanc de montagne. Selon le président du conseil général des Alpes-de-Haute-Provence, Gilbert Sauvan, les plus gros font "la taille d'une voiture". La vidéo montre également l'hélitreuillage de plusieurs gendarmes sur la zone du crash.

"Il ne reste rien que des débris"

Sur Twitter, le député PS des Alpes-de-Haute-Provence Christophe Castaner décrit "une horreur", des "images épouvantables". "Il ne reste rien que des débris et des corps." 

 

Interrogé plus tard sur BFMTV, le député a expliqué que l'avion "s'est crashé sur tout le flanc de la montagne. Le choc a dû être très violent." Décrivant les lieux, il a évoqué "un site de très haute montagne, très noir, très dur, très triste". Il y a vu "des débris de femmes, d'hommes et d'enfants", avec des secours hélitreuillés s'activant, à l'aide de matériel spécialisé, sur de fortes pentes. Les morceaux de l'appareil sont éparpillés "sur à peu près deux hectares"

"L'avion a tapé la falaise"

Un journaliste de France 3, venu en hélicoptère, explique qu'il était interdit, dans l'après-midi, de survoler la zone, pour ne pas perturber les secours. Le ciel était nuageux, mais "au-dessus des cimes".

D'autres ont vu les lieux après avoir atteint le col de Mariaud. A La Provence, un habitant du Vernet dit avoir "conduit une douzaine de gendarmes vers les lieux du crash, dans le col de Mariaud". "De là-haut, j'ai pu voir les débris. Il ne fait aucun doute, pour moi, que l'avion a tapé la falaise", explique-t-il.

 

 

 

 

Capture d'écran du site du crash, sur la commune de Méolans-Revel (Alpes-de-Haute-Provence).
Capture d'écran du site du crash, sur la commune de Méolans-Revel (Alpes-de-Haute-Provence). (FRANCETV INFO)