VIDEO. Crash de la Germanwings : un an après, les habitants "pensent aux familles" des victimes

Le 24 mars 2015, 149 personnes ont péri dans l'accident d'un A320 provoqué par le copilote allemand Andreas Lubitz.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Sur les lieux du drame, il ne reste plus de traces de l'avion. Seul un piquet coloré indique le point d'impact. Un an jour pour jour après le crash d'un avion de la Germanwings, qui a fait 149 morts, plus de six cents proches des victimes vont se recueillir, jeudi 24 mars, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

"Pour finir leur deuil, ils ont besoin de savoir tout, mais aussi d'aller là où ils ont perdu l'être cher, raconte un guide montagnard. Je le vois, les gens ont un moment de recueillement et ils se penchent, ils vont chercher un caillou, quelque chose."

"On voit les familles régulièrement"

Les habitants de Seyne et de ses environs s'associent à cet hommage. "On pense aux familles qu'on a connues depuis un an, qui sont venues nous voir et qu'on voit régulièrement", indique le maire du Vernet. Une résidente se dit partagée entre la tristesse et la "fierté pour tous les gens du coin qui ont agi merveilleusement, efficacement". Les habitants sont devenus, malgré eux, les gardiens d'un sanctuaire.

Un homme observe le lieu du crash d'un avion de la Germanwings, le 22 mars 2016, près du Vernet (Alpes-de-Haute-Provence).
Un homme observe le lieu du crash d'un avion de la Germanwings, le 22 mars 2016, près du Vernet (Alpes-de-Haute-Provence). (PETER KNEFFEL / DPA / AFP)