Collision entre deux trains en Allemagne : une erreur humaine à l'origine du drame ?

En Bavière, l'incompréhension règne au lendemain de l'accident ferroviaire le plus grave depuis cinq ans. Un système d'aiguillage automatique aurait été désactivé manuellement.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

 

L'émotion est encore très forte en Allemagne ce mercredi 10 février, au lendemain de l'accident ferroviaire le plus meurtrier de ces cinq dernières années. Près de Bad Aibling, dans un petit bois au sud de la Bavière, deux trains régionaux sont entrés frontalement en collision. Le bilan est lourd : 10 morts et une vingtaine de blessés graves.

Deux des trois boîtes noires ont été retrouvées. Pour l'heure, aucune piste n'est privilégiée par les enquêteurs. "Problème technique ou humain, il est encore trop tôt pour le déterminer", déclare à France 3 Jurgen Thalmier, de la police d'Oberbayern.

Le système avait été contrôlé la semaine dernière

Selon la presse allemande, un système d'aiguillage automatique aurait été désactivé. Le premier train, en retard, a été autorisé à s'engager sur la voie unique. Pour une raison inconnue, le poste d'aiguillage a laissé partir le 2e train en sens inverse en désactivant manuellement le système de sécurité. La Deutsche Bahn, qui gère l'infrastructure ferroviaire, assure que le système était en parfait état de fonctionnement. Lors d'un contrôle de routine la semaine dernière, aucun souci technique n'avait été relevé.

Le JT
Les autres sujets du JT