Tragédie de Puisseguin : "J'ai des flashs qui reviennent", témoigne un survivant

Raymond Silvestrini témoigne, trois mois après le dramatique accident d'autocar qui a fait 43 morts et dans lequel il a perdu sa femme.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Trois mois après la tragédie de Puisseguin (Gironde), l'accident d'un autocar avec un camion qui avait fait 43 morts, les survivants souffrent encore. Raymond Silvestrini, l'un des rares rescapés, est toujours hanté par ce drame. Dans l'incendie, il a perdu Lucienne, sa compagne.

"J'ai pas eu le temps de parler à ma compagne"

Lui a réussi à s'échapper de ce brasier. "J'ai même pas eu le temps de parler à ma compagne. Je me suis bloqué la respiration. J'avais un marteau à portée de main que j'ai saisi et puis j'ai cassé la vitre", explique-t-il avant d'ajouter : "J'ai les flashs qui reviennent. Je suis obligé de prendre des somnifères".

Ce vendredi noir est encore dans tous les esprits. "Je pense que c'est pire que le jour de l'accident. On commence vraiment à réaliser que les personnes ne sont plus là", explique Patricia Raichini, maire de Petit-Palais-et-Cornemps. 

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)