Abdeslam "souhaite partir en France le plus vite possible" pour s'expliquer

Sven Mary, l'avocat de Salah Abdeslam, annonce ce jeudi matin que son client interpellé vendredi dernier et emprisonné à Bruges, "souhaite partir en France le plus vite possible". Jusqu'ici, il avait laissé entendre qu'il s'opposerait à son extradition.

(Salah Abdeslam bientôt de retour en France ? Son avocat indique qu'il "le souhaite le plus vite possible" © maxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Salah Abdeslam devrait être remis rapidement à la France pour être interrogé dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris et de Saint-Denis. Une audience en Belgique est prévue le 31 mars pour l'exécution du mandat d'arrêt européen a indiqué ce jeudi son avocat, Sven Mary, précisant qu'il n'y aurait pas de contestation.

"Salah Abdeslam veut s'expliquer en France" : Sven Mary, avocat belge de Salah Abdeslam
--'--
--'--

"Salah Abdeslam souhaite partir en France le plus vite possible" (...) c'est une bonne chose" a ajouté Me Mary. Le terroriste présumé, interpellé vendredi à Bruxelles, est incarcéré dans une prison ultra-sécurisée de Bruges depuis qu'il a été mis en examen en Belgique samedi après-midi. "Je verrai la juge d'instruction pour qu'elle ne s'oppose plus elle-même à ce départ et à cette remise en France qui pourrait se faire dans les plus brefs délais" a indiqué l'avocat de Salah Abdeslam, lors d'une conférence de presse improvisée au tribunal de Bruxelles.

Et l'avocat bruxellois a ajouté : "Je pense qu'il a compris que le dossier ici n'est qu'un petit morceau [de l'ensemble NDLR], il veut s'expliquer en France, c'est une bonne chose" . A la question de la date de son arrivée en France, Sven Mary a répondu : "Je pense que c'est vraiment une question de semaines" . Le retour de Salah Abdeslam en France doit permettre aux juges chargés de l'enquête sur les attentats du 13 novembre de l'interroger sur son rôle précis dans les attaques du Bataclan, des terrasses et du stade de France. Ils pourront également vérifier s'il entendait vraiment se faire exploser au stade de France, comme l'a rapporté le procureur de Paris, François Molins. 

Salah Abdeslam "collabore", selon son avocat 

"Je vous ai dit qu'il collaborait" a redit Sven Mary, qui dément les rumeurs de contacts avec Mehdi Nemmouche, auteur de l'attentat du musée juif de Bruxelles : "C'est un quartier de haute sécurité, il n'y a pas de communication avec les autres détenus." 

A LIRE AUSSI ►►► Attentats du 13 novembre : ce que l'on sait du rôle de Salah Abdeslam