Arrêté par la police, le médecin a reconnu le vol et expliqué qu'il était kleptomane depuis son enfance.
Arrêté par la police, le médecin a reconnu le vol et expliqué qu'il était kleptomane depuis son enfance. (NATHAN ALLIARD / PHOTONONSTOP / AFP)

Un médecin appelé pour constater un décès à Lyon (Rhône), jeudi 8 août, en a profité pour détrousser le défunt. Arrêté par la police, il a reconnu les faits et expliqué être kleptomane depuis son enfance. L'affaire a été révélée par Le Point dimanche 11 août. 

Jeudi 8 août, des pompiers lyonnais découvrent le cadavre d'un homme de 65 ans dans un appartement du 7e arrondissement de la ville. Ils appellent des policiers qui procèdent aux constations d'usage. La mort remonte à deux semaines et sa cause est naturelle, précise Le Progrès. Mais comme l'exige la loi, un médecin est réquisitionné afin d'établir le constat de décès. Un praticien de SOS Médecins, âgé de 43 ans, arrive sur les lieux.

Après son départ, les policiers découvrent que le portefeuille du défunt a été vidé de son contenu. Les soupçons se tournent immédiatement vers le médecin. Interpellé dès le lendemain, il passe aux aveux : il a bien volé les deux billets de 50 euros rangés dans le portefeuille du cadavre, détaille Le Parisien. La police enquête désormais sur toutes les interventions similaires que le médecin a pu effectuer, afin d'établir la liste des victimes potentielles de sa kleptomanie.