Pour les 6 ans à venir, son programme a un beau nom: il s'intitule "Bien vivre ensemble".

L'environnement avec, je vous le disais, l'avertissement du GIEC. A un an du sommet de Paris, les experts du climat rendent leurs recommandations, les premières depuis six ans. Ils appellent à réduire de moitié en 35 ans les émissions de gaz à effet de serre pour éviter une envolée des températures. La production d'énergie représente 35% des émissions de gaz. L'Agriculture et la déforestation: 24 %. L'Industrie :21 %. Les Transports : 14%. Le bâtiment : 6%. Réduire de moitié ces émissions serait un effort immense. Beaucoup comptent sur l'innovation. Voici l'exemple de l'hydrogène. Une équipe française vient de trouver le moyen de stocker ces molécules dans des galettes.

Quelques secondes suffisent pour prendre toute la mesure de sa puissance, phénoménale. L'hydrogène, le carburant des fusées. Une énergie particulièrement inflammable. Cet obstacle est sur le point de disparaître. Sur le grill, cette galette de métal résiste aux flammes sans aucun risque d'explosion. Il s'agit pourtant d'un concentré d'hydrogène.

Cette pastille fait un kilo, contient 600 litres d'hydrogène.

Des éponges à hydrogène empilées ici pour remplacer en toute sécurité d'imposantes bombonnes de gaz.

A elle seule, cette colonne peut capter plus d'1,5 tonne de gaz par an et couvrir les besoins en énergie de tout un petit immeuble. Le marché de l'hydrogène est en plein boom. Il pourrait peser plus d'1,5 milliard d'euros en 2020.

Voici ce que cet hydrogène pourrait permettre de stocker demain. Le trop plein d'électricité produit par ces champs d'éoliennes ou de panneaux solaires. Le procédé s'appelle électrolyse. En passant dans de l'eau, cette électricité sépare ses molécules. D'un côté, l'hydrogène que l'on stocke. De l'autre, l'oxygène rejeté dans l'atmosphère. Le rêve d'une énergie totalement propre pourrait aller plus loin. Sur les routes de France, depuis quelques semaines, ce vehicule électrique dernier cri, alimenté par une pile à hydrogène.

Pas de bruit, pas de vibration, une belle nervosité. Dès que vous accélez, vous avez une puissance immédiate.

Les avantages d'un véhicule électrique et l'autonomie d'une voiture classique. 550 km avec un plein réalisé en moins de 5 minutes pour le prix d'un plein d'essence. Le coût de cette voiture qui ne rejette que de l'eau reste prohibitif : plus de 100.000 euros. Une facture qui pourrait baisser selon cet industriel.

Ce sont des séries de milliers de véhicules, ce sont donc des prix plus élevés qu'une voiture classique. C'est une industrie où dès que vous êtes sur de gros volumes, vous desecendez les coûts très vite.

Une pile à hydrogène aux applications de plus en plus nombreuses. Une voiture de grand prix à ce bateau ou ce chargeur. Côté voiture, cette marque japonaise pourrait lancer l'année prochaine un véhicule à 50.000 euros. Ne manqueront que les stations services.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==