EN IMAGES. "Positive attitude", "pente forte", "rondeurs"... Jean-Pierre Raffarin en 17 "raffarinades"

L'ancien Premier ministre raccroche. A 68 ans, Jean-Pierre Raffarin a annoncé mardi sa décision de quitter la vie politique. 

En 2012, le Press Club lui avait décerné son "Grand prix spécial" pour récompenser "l'ensemble de son œuvre". A 68 ans, Jean-Pierre Raffarin, qui a annoncé mardi 27 juin son retrait de la vie politique, laisse derrière lui une carrière marquée par une foultitude de "raffarinades". Des formules aussi drôles qu'improbables, passées pour nombre d'entre elles à la postérité. "Souvent, la formule, c'est une conviction qui sort chez moi des profondeurs de mes propres convictions", avait-il expliqué en septembre 2002 dans une nouvelle "raffarinade". 

"La jeune génération politique prend le pays en main et c'est heureux", dit aujourd'hui celui qui a été Premier ministre de 2002 à 2005, pour justifier sa décision de quitter le Sénat, où il lui restait pourtant trois ans de mandat à accomplir. Franceinfo en profite pour compiler ci-dessous 17 de ses meilleures citations absurdes.

1|17
Le 30 mai 2005, à Matignon. REA
2|17
Le 28 janvier 2010, sur Canal+. REA
3|17
Le 3 juillet 2002, à l'Assemblée nationale. REA
4|17
Le 26 septembre 2002, sur France 2. REA
5|17
Le 21 janvier 2005, lors d'une remise de trophées à Paris. REA
6|17
Le 4 juillet 2002, dans "L'Express". REA
7|17
Le 26 septembre 2002, sur France 2. REA
8|17
Le 7 mai 2003, sur France 2. REA
9|17
Le 7 mai 2002, sur TF1. REA
10|17
Le 27 février 2007, dans "Le Monde". REA
11|17
Le 4 septembre 2003, dans "Le Figaro". REA
12|17
Le 30 décembre 2002, sur M6. REA
13|17
Le 2 mars 2006, à l'Ecole supérieure de commerce de Paris. REA
14|17
Le 5 janvier 2008, dans "Marianne". REA
15|17
Le 2 mars 2006, à l'Ecole supérieure de commerce de Paris. REA
16|17
Le 24 octobre 2002, lors d'un discours à Paris. REA
17|17
Le 7 décembre 2014, sur Canal+. REA