Xavier Bertrand : "J'ai décidé ne pas être candidat à la primaire"

Invité sur le plateau de France 2 pour commenter son élection, le nouveau président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie a annoncé ne plus lorgner sur l'Elysée.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

On l'a vu grave, en colère, ému, Xavier Bertrand après son élection à la tête de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Ce lundi 14 décembre, il était invité sur le plateau de France 2. Pourquoi cette émotion ? "Cette campagne que j'ai menée pendant un an, je l'ai prise comme un coup de poing en pleine figure. Et c'est vrai que cela changera à jamais ma manière de faire de la politique. Je vais quitter mes fonctions de député de l'Aisne, de maire de Saint-Quentin et j'ai décidé aussi de ne pas être candidat à la primaire de la droite et du centre. Car je ne me sens pas légitime", a déclaré Xavier Bertrand.

"La classe politique pense à elle"

Selon lui, la classe politique a faillices 30 dernières années. "J'en ai fait partie. Aujourd'hui je demande à être jugé sur ce que je vais faire à la tête de cette région en m'y consacrant à 100%", a déclaré Xavier Bertrand sur le plateau de France 2. Les électeurs nous ont donné une dernière chance, à la dernière élection avant la présidentielle. Il faut faire l'examen de conscience pour tous les candidats. La classe politique pense à elle, mais elle ne pense pas aux gens", a-t-il conclu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Xavier Bertrand, le 12 septembre 2015 au Touquet (Pas-de-Calais), lors du campus des Républicains.
Xavier Bertrand, le 12 septembre 2015 au Touquet (Pas-de-Calais), lors du campus des Républicains. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)