:l'éco, France info

VIDEO. Présidentielle : "On n’a pas de préférés, on a des propositions, comme la réduction du temps de travail" Philippe Martinez

Invité de Jean-Paul Chapel  dans ":L’éco" mercredi 11 janvier, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, vit lui aussi au rythme des élections : celles des TPE jusqu’au 13 janvier, et bien sûr l’élection présidentielle.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
Maurine BajacFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"On n’a pas de préférés. On a des idées, des propositions, comme la réduction du temps de travail, et on se félicite que certains candidats reprennent cette idée" c’est Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, qui l’affirme mercredi 11 janvier dans ":L’éco" alors que la CPME reçoit les candidats à la primaire de la gauche.

Le syndicaliste tire le bilan du quinquennat Hollande : "globalement ce sont des promesses et puis des réalités qui sont complètement différentes. Il y a eu le discours du Bourget et il y a 9 millions de chômeurs : beaucoup de misère, d’inégalités et de cadeaux aux entreprises."

« Se syndiquer dans un pays comme la France c’est dangereux »

En réponse à la Question qui fâche concernant le monopole du syndicat, Philippe Martinez réplique : "quand on voit les attaques contre les libertés syndicales, il y a aujourd'hui le procès à Amiens contre les militants syndicaux de GoodYear, ça vous voyez c’est le genre de propos un peu vieillot. La démocratie c’est un grand mot mais on ne voudrait pas l’appliquer de la même manière quand il s’agit des syndicats et des politiques. Le problème c’est qu’aujourd’hui se syndiquer dans un pays comme la France c’est dangereux. Et c’est à cela qu’il faudrait d’attaquer.»

À deux jours de la fin des élections syndicales dans les TPE, le secrétaire général de la CGT bouscule le calendrier : "nous proposons que les salariés puissent envoyer leurs votes jusqu’à la date du dépouillement, fin janvier." Alors la CFDT passera-t-elle devant la CGT ? Il répond : "on est beaucoup moins implantés dans les entreprises que la CFDT et c’est ce déficit-là qui pose problème, pas le résultat des élections."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Philippe Martinez a choisi Selon la police, de l’humoriste François Morel. Il justifie ce choix : "j’ai été voir son spectacle il y a deux mois : émouvant, drôle. Cette chanson me parle beaucoup."

Jean-Paul Chapel conclut : "donc il y a selon la police et selon les organisateurs", "comme après toutes les manifestations" ironise le syndicaliste.

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, vit lui aussi au rythme des élections : celles des TPE jusqu’au 13 janvier, et bien sûr l’élection présidentielle.
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, vit lui aussi au rythme des élections : celles des TPE jusqu’au 13 janvier, et bien sûr l’élection présidentielle. (FRANCEINFO)