VIDEO. "Commencez par vous occuper de vos affaires", lance Vallaud-Belkacem à Fillon et Le Pen

Le gouvernement a été mis en cause par le candidat des Républicains et la candidate du Front national, à la suite de violences dans un lycée de Seine-Saint-Denis.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Retour à l'envoyeur. Najat Vallaud-Belkacem n'a pas apprécié les remarques faites par François Fillon et Marine Le Pen sur la gestion par le gouvernement des violences commises au lycée Suger de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), mardi 7 mars. "Je n'admets pas que l'on souffle sur les braises", a dénoncé la ministre de l'Education nationale, sur RTL, jeudi.

Le candidat des Républicains avait évoqué, la veille,"une guérilla urbaine". La candidate du Front national avait, elle, accusé le gouvernement de passer plus de temps à faire campagne pour l'élection présidentielle qu'à gouverner.

"Ils passent leur temps à déclarer la justice illégitime"

"Monsieur Fillon ou madame Le Pen, je le rappelle, à tire personnel, dans le cadre de cette campagne se soustraient à la justice pour les affaires qui les concernent, passent leur temps à déclarer la justice de ce pays illégitime et non-indépendante. Comment veulent-ils faire respecter cette même justice ensuite par les jeunes qui nous écoutent ?" a poursuivi Najat Vallaud-Belkacem.

Elle a adressé aux candidats cet avertissement : "Commencez par vous occuper de vos affaires, respectez la sécurité, la justice de ce pays et ensuite seulement vous pourrez donner des leçons."

Najat Vallaud-Belkacem.
Najat Vallaud-Belkacem. (JULIEN MATTIA / NURPHOTO)