Mélenchon et La France insoumise sont les mieux placés pour incarner la gauche, selon un sondage

Selon un sondage Odoxa pour franceinfo, ce vendredi, 45% des sondés estiment que Jean-Luc Mélenchon incarne le mieux la gauche.

Jean-Luc Mélenchon en meeting à Lille, le 12 avril 2017.
Jean-Luc Mélenchon en meeting à Lille, le 12 avril 2017. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Après avoir recueilli 19,58% des suffrages au premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon et son mouvement La France insoumise sont désormais considérés comme les mieux placés "pour incarner la gauche", selon un sondage Odoxa pour franceinfo*, publié vendredi 28 avril.

Jean-Luc Mélenchon va-t-il sortir de son silence ? Le candidat de La France insoumise devrait s’exprimer, vendredi 28 avril, pour la première fois depuis le premier tour de l'élection présidentielle dimanche soir. Son mouvement est désormais la quatrième force politique du pays.

Loin devant les autres partis et personnalités

35% des personnes interrogées placent La France insoumise devant le Parti socialiste (14%) et le mouvement En Marche d'Emmanuel Macron (11%). Quant à Europe-Écologie-Les-Verts, le parti arrive loin derrière (2%) tout comme les formations d'extrême-gauche (1% pour Lutte ouvrière et le Nouveau Parti anticapitaliste).

"Logiquement, Jean-Luc Mélenchon domine aussi le palmarès des personnalités qui incarnent le mieux la gauche", note le président d'Odoxa, Gaël Sliman. 45% des Français le préfèrent à Benoît Hamon (14%), Emmanuel Macron (13%), Manuel Valls (12%) ou encore… François Hollande, qui ne récolte que 8%.

Attitude de "mauvais perdant"

Malgré cette domination, Jean-Luc Mélenchon est "déjà en train d'abîmer le socle sur lequel il pourrait ériger sa statue", avertit Gaël Sliman. Entre jeudi 20 avril et lundi 24 avril, c'est-à-dire avant et après le premier tour, il a perdu trois points auprès des Français, six auprès des sympathisants de gauche, et 17 auprès des sympathisants du PS.

Jean-Luc Mélenchon paie lourdement son attitude du soir du premier tour où il a sans doute donné aux Français et aux sympathisants de gauche l'image d'un mauvais perdant. Surtout, il a choqué le peuple de gauche en refusant d'appeler clairement à voter contre Marine Le Pen.

Gael Sliman, président d'Odoxa

à franceinfo

À droite, la division règne quant à la personnalité jugée la plus capable d'incarner l'avenir. C'est Marine Le Pen qui arrive légèrement en tête (23%), devant Nicolas Sarkozy (21%), François Baroin (20%) ou encore François Fillon, éliminé dès le premier tour de la présidentielle (13%).

*Enquête réalisée en ligne, les 26 et 27 avril 2017, auprès d'un échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Détails par proximité partisane : 231 sympathisants de gauche, 73 sympathisants En Marche !, 166 sympathisants de droite hors FN et 192 du FN.