Nice (06000) : Résultats élections sénatoriales 2017

Afficher une autre élection

Dernière mise à jour : .

Les résultats du second tour des élections législatives à Nice seront disponibles en début de soirée, le dimanche 18 juin 2017, au fur et à mesure de la progression du dépouillement.

L’élection présidentielle 2017 à Nice

Lors du premier tour de l’élection présidentielle, c’est François Fillon qui est arrivé en tête à Nice avec 26.09% des suffrages exprimés. Les quatre positions suivantes au terme du dépouillement sont les suivantes : Marine Le Pen (25.28%), Emmanuel Macron (20.52%), Jean-Luc Mélenchon (17.34%), Benoît Hamon (4.23%). Le taux de participation a été de 76.36%.

La ville de Nice vote traditionnellement à droite. Elle est aussi, depuis le début des années 80, la capitale d’une région Provence-Alpes-Côte-d’Azur où le Front National enchaîne des progrès significatifs. Tenue pendant près de quarante-cinq ans après la seconde guerre mondiale par Jean Médecin, puis son fils Jacques qui ont enchaîné en tant que maires les étiquettes de centre-droit ou d’Indépendants, la ville est sans interruption depuis 1990 un fief de la droite avec des premiers édiles RPR, UMP et maintenant Républicains. Christian Estrosi, premier adjoint du maire de Nice, Philippe Pradal, est l’homme fort de la cité dont il remporté les élections municipales de 2014 avec 48,61% des voix lors d’un second tour réunissant pourtant quatre listes. Il n’a quitté son siège de maire que pour ne pas tomber sous le coup de la loi interdisant le cumul des mandats alors qu’il prenait la présidence de la région Provence-Alpes-Côte-Azur à l’issue des élections régionales de décembre 2015. Mais dès le lendemain du succès d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle, il a choisi de reprendre son mandat de maire de la ville de Nice.

A Nice, une seule date aura compté dans la marche vers l’élection présidentielle 2017 : le 14 juillet 2016. Ce soir-là, un camion-bélier conduit par un terroriste fauche la foule venue assister à un feu d’artifice sur la promenade des Anglais, faisant 86 morts et 458 blessés. L’attentat, revendiqué par le mouvement Daech, est la seule attaque d’une telle envergure en dehors de Paris. C’est aussi par son mode opératoire un évènement qui frappe l’esprit des Niçois et place son leader politique, Christian Estrosi, face à un gouvernement socialiste dont il discute la politique de sécurité lors de l’évènement tragique. L’affrontement est caricatural d’une opposition classique tant la ville est éloignée du vote de gauche. Au plan politique, d’ailleurs, cette ville qui ne contribue à l’élection d’aucun député de gauche, qui a voté pour Nicolas Sarkozy à 60,35% est désormais devenue le lieu d’un affrontement droite-Front national comme le montrent les élections régionales de 2015 où la liste d’Union de la droite avait recueilli 42,03% des voix au premier tour contre 33,98% pour le Front National, soit plus de trois quart des suffrages pour les deux listes ensemble.

Nice est au total la seule des dix plus grandes villes françaises qui aura été emportée par François Fillon au premier tour de l’élection présidentielle 2017. La capitale de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur n’a pas donné la préférence à la candidate du Front national peut-être parce que les effets de l’attentat du 14 juillet 2016 sont plus difficiles à interpréter, mais peut-être aussi en raison d’un mouvement remarqué de son patron politique, Christian Estrosi, vers Emmanuel Macron dans les derniers jours de la campagne du premier tour.

Lors de l’élection présidentielle de 2012, Nicolas SARKOZY avait reçu le plus de suffrages lors du second tour avec 60.35% des suffrages exprimés. La participation au scrutin était, dans cette commune, au second tour de 78.91%. La part des bulletins blancs et nuls parmi les votes exprimés par les électeurs qui s’étaient déplacés était de 4.81%. Le vainqueur du premier tour de ce même scrutin était Nicolas SARKOZY avec 34.65% des votes.

Nice et les avances de Christian Estrosi

La ville de Nice appartient au département des Alpes-Maritimes dont le conseil départemental est présidé par Eric Ciotti qui siège sous l’étiquette Les Républicains. Lors des élections municipales de 2014, le scrutin dans la ville de Nice a été remporté par la liste d’union de la droite au second tour ; elle était menée par Christian Estrosi. Lors du premier tour du scrutin des élections régionales de décembre 2015, la liste arrivée en tête était Liste d'Union de la droite avec 42.03% des voix. Suivaient respectivement : Liste du Front national avec 33.98% et Liste d'Union de la gauche avec 13.31%. Le déplacement de l’opinion est donc considérable qui minore le poids électoral du Front national et installe celui de La République en marche aux côtés des Républicains qui paraissent résister.

Revenu à la tête de la mairie de Nice, Christian Estrosi est l’un des élus des Républicains qui ont le plus ouvertement demandé de ne pas refuser « la main tendue » par Emmanuel Macron. Son positionnement, très différencié de celui d’Eric Ciotti est presque emblématique de deux attitudes au sein des Républicains à l’endroit du nouveau président.

Nice compte 343304 habitants, selon les données de l’Insee. La densité de sa population, 4 835,27 habitants/km2, est supérieure à la moyenne du territoire national. Le nombre de personnes immigrées est, quant à lui, de 56330, ce qui est plus élevé que la moyenne. Le plus faible taux de participation enregistré à Nice depuis une douzaine d’années correspond au scrutin cantonal de l’année 2011 où seulement 34.98% des électeurs inscrits s’étaient déplacés pour aller voter. Au plan de l'emploi, la ville affiche un taux de chômage de 13.10%, alors que la moyenne nationale est de peu inférieur à dix pour cent.

Revenez consulter cette page dans la soirée du 18 juin 2017 afin de prendre connaissance des résultats aux élections législatives dans la ville de Nice dès la fin du dépouillement du vote. Vous pourrez également suivre sur le site les chiffres de la participation ce même dimanche, à partir de 12 heures, et les premières estimations des résultats du second tour des élections législatives 2017 à Nice.

Nous ne pouvons pas afficher de résultat pour la ville de Nice : en effet, les résultats ne sont communiqués qu'à l'échelon départemental pour les élections sénatoriales du 24 septembre 2017.

Par ailleurs, seule la moitié des sièges est renouvelée. Par conséquent, le vote n'a pas lieu dans tout le territoire français, mais seulement dans 39 départements métropolitains, quatre départements d'outre-mer et deux collectivités d'outre-mer.

Découvrir les résultats des sénatoriales 2017 >>

Les communes limitrophes

Région / Département

Ce qu'il faut savoir sur Nice

Le contexte socio-économique de la ville de Nice pourrait avoir une influence sur les intentions de vote à la prochaine élection présidentielle.

Nice comptait 343 304 habitants en 2010 (source Insee), ce qui en fait l’une des plus grandes villes françaises ; le taux de natalité y est de 12,40 pour mille habitants, plutôt supérieur à la moyenne. La densité de sa population, 4 835,27 habitants/km2, est supérieure à la moyenne du territoire national. Le nombre de personnes immigrées est, quant à lui, de 56330, ce qui est plus élevé que la moyenne.

Sur le plan de l'emploi, la ville est marquée par un taux de chômage de 13,10%, alors que la moyenne nationale est de 9.08%. D'autres indicateurs économiques donnent une mesure des forces et faiblesses de l'économie locale : le nombre d'entreprises placées en liquidation judiciaire dans cette commune est de 614. La part des foyers fiscaux imposables est de 52,70% ce qui est plus élevé que la moyenne. On y recense 2 652 foyers redevables de l'ISF, l'impôt sur la fortune.

Autre problématique au coeur des préoccupations en période d'élection présidentielle : l'insécurité. Dans cette ville, le taux de cambriolage est de 7,33 pour mille. Cette valeur est plutôt supérieure à la moyenne nationale. Le taux d'agression est de 11,14 pour mille.

Les anciens résultats