"Rien de tel qu'une femme pour faire le ménage" : ce n'était pas une boutade, selon Pécresse

La présidente du conseil régional d'Ile-de-France est revenue, mercredi, lors d'une interview à BFMTV, sur la phrase qui avait suscité de nombreuses réactions pendant la campagne.

Valérie Pécresse, le 9 décembre 2015 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).
Valérie Pécresse, le 9 décembre 2015 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). (MIGUEL MEDINA / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Non", ce n'était pas une boutade. Valérie Pécresse avait suscité de vives réactions pendant la campagne pour les élections régionales, en affirmant qu'il n'y avait rien de "tel qu'une femme pour faire le ménage". Désormais élue à la tête du conseil régional d'Ile-de-France, Valérie Pécresse considère que cette phrase n'était pas une boutade, mercredi 6 janvier, sur le plateau de BFMTV.


Bourdin Direct : Valérie Pécresse revient sur... par closer

Pécresse veut "nettoyer les écuries d'Augias" dans la région

"Je suis très aidée, comme toutes les femmes qui travaillent", a répondu l'élue à Jean-Jacques Bourdin, qui l'interrogeait sur les tâches ménagères. Très premier degré, la présidente du conseil régional d'Ile-de-France a annoncé vouloir "nettoyer les écuries d'Augias" dans la région.