CARTE. Régionales : en Paca et dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, l'explosion du vote blanc face aux duels droite-FN

C'est en Paca et dans la région nordiste, où la gauche était absente du second tour, que la proportion de votes blancs est la plus importante dans l'Hexagone.

avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Quand ils n'ont eu que le choix de la droite et de l'extrême droite, les électeurs ont plus souvent préféré le vote blanc, au second tour des élections régionales, dimanche 13 décembre. Sur l'ensemble de la France, ce sont en effet les habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur et de Nord-Pas-de-Calais-Picardie qui ont le plus souvent fait usage de cette possibilité : le taux de vote blanc y atteint respectivement 5,41% et 4,5%, selon les résultats partiels fournis par le ministère de l'Intérieur. A comparer avec la moyenne nationale, qui se situe autour de 2,8% seulement.

>> Retrouvez tous les résultats du second tour

A Saint-Pierre-Avez, 23 électeurs se sont ainsi déplacés, à l'occasion du second tour des élections régionales. Mais dans ce petit village des Hautes-Alpes, ils sont 11 au total à avoir glissé un bulletin blanc dans l'urne, soit 47,83% des votants de la commune : un record dans l'Hexagone.

Des duels où la gauche était absente

Dans ces deux régions, les électeurs de gauche n'avaient aucun candidat au second tour : arrivés troisième, les têtes de liste socialistes ont décidé de se retirer pour faire barrage au Front national, laissant la place à un duel entre la droite et l'extrême droite. Le "front républicain" mis en place n'a visiblement pas convenu à tous les électeurs qui, plutôt que de choisir entre Christian Estrosi et Marion Maréchal-Le Pen ou entre Xavier Bertrand et Marine Le Pen, ont certainement pu tirer parti du vote blanc pour s'exprimer.

Qu'en est-il près de chez vous ? Francetv info vous propose de visualiser, commune par commune, l'importance du vote blanc dans l'Hexagone.