Présidentielles : des prévisions établissent le taux d'abstention à près de 30%

À 33 jours du premier tour de la présidentielle, voici un chiffre qui montre une nouvelle fois que cette campagne ne ressemble à aucune autre : le parti des abstentionnistes frôlerait les 32%, c'est bien plus qu'en 2007 et 2012.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans un climat politique plus qu'incertain, voter ou ne pas voter, telle est la question. Au premier tour de la présidentielle 2017, c'est inédit, l'abstention pourrait franchir la barre record des 30%. Un désintérêt qui touche 43% des moins de 35 ans. L'abstention est le symptôme d'une lassitude, mais aussi un choix politique assumé. Il existe d'ailleurs une association dénommée : le parti des abstentionnistes.

Des électeurs silencieux

À coup de slogans humoristiques, ses membres vont jusqu'à contester le système électoral français. "Pour moi, les élections ce n’est pas un processus démocratique, dans le sens où on fait dire à quelqu'un je te donne le pouvoir de prendre des décisions à ma place sans que je puisse rien y faire. Je ne comprends pas en quoi c'est démocratique", explique Sabine, du parti des abstentionnistes. Les abstentionnistes sont surtout des électeurs silencieux qui veulent se faire entendre pour le politologue Pascal Perrineau, "c'est un signe de protestation". Dans cette campagne soumise à de multiples rebondissements, le taux de participation sera décisif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le mot \"abstention\" tagué sur un mur à Caen, en 2010
Le mot "abstention" tagué sur un mur à Caen, en 2010 (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)