Présidentielle : rencontre avec ces "indécis" qui pourraient faire basculer le scrutin

Selon une enquête Odoxa pour franceinfo, 43% des électeurs n'aurait pas encore décidé à quel candidat ils accorderont son vote. Une situation qui fragilise les favoris et apporte de l'espoir pour ceux qui peinent à percer. France 2 est parti à la rencontre de certains d'entre eux au sein d'une chorale en région parisienne.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Ils nous regardent avec un miroir déformant, mais il n'y en a aucun qui s'adresse à moi et qui va changer quelque chose à ma vie qui a quand même besoin de s'améliorer un petit peu. Alors franchement : je suis très indécise." Membre d'une chorale francilienne, cette électrice juge que l'élection présidentielle se fera sous le signe du "non vote" : "Je vote pour m'assurer que quelqu'un qui est vraiment le pire dans mon esprit ne passe pas, mais ce n'est pas un vote engagé, convaincu et passionné."

"S'ils étaient plus proches des gens..."

Selon un sondage Odoxa pour franceinfo, les indécis représenteraient 43% du corps électoral, soit près d'une personne sur deux. Beaucoup reprochent aux politiques leur manque de proximité, comme cet autre membre de la chorale : "S'ils étaient plus proches des gens, je pense que beaucoup de problèmes se résoudraient un peu plus naturellement."

Le JT
Les autres sujets du JT
Une enveloppe est mise dans une urne électorale.
Une enveloppe est mise dans une urne électorale. (/NCY / MAXPPP)