Présidentielle : trois choses à retenir du vote des Français de l'étranger

Les 1,2 million de Français installés à l'étranger ne votent pas du tout comme les autres électeurs.

Des électeurs français patientent devant les affiches électorales, avant de pouvoir voter pour le premier tour de l\'élection présidentielle, à l\'ambassade de France à Berlin (Allemagne), le 23 avril 2017.
Des électeurs français patientent devant les affiches électorales, avant de pouvoir voter pour le premier tour de l'élection présidentielle, à l'ambassade de France à Berlin (Allemagne), le 23 avril 2017. (JOHN MACDOUGALL / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils sont 1 264 113 inscrits à l'étranger. A Londres, New-York ou Hong-Kong, les Français expatriés ont voté, samedi 22 et dimanche 23 avril, pour le premier tour de l'élection présidentielle. S'ils ont eux aussi placé Emmanuel Macron en tête du scrutin, leur vote est très différent de celui des autres Français.

Voici trois éléments remarquables dans le vote des Français de l'étranger.

>> Suivez notre direct après le premier tour de la présidentielle

Emmanuel Macron largement plébiscité

Le candidat du mouvement En marche ! a survolé le scrutin à l'étranger. Emmanuel Macron arrive largement en tête du vote des Français de l'étranger avec 40,4% des voix, selon les résultats officiels diffusés par le ministère de l'Intérieur. Grâce à ce résultat, Emmanuel Macron dépasse, au niveau national, la barre des 24% des suffrages (23,75% sans les Français de l'étranger).

Ce score confirme le succès d'Emmanuel Macron auprès des expatriés. En mars, En marche ! revendiquait 14 000 adhérents (sans cotisation) hors de France, selon Le Monde. Campagne sur les réseaux sociaux, meeting à Londres, questionnaires ciblés… Le mouvement a multiplié les initiatives pour conquérir les électeurs installés à l'étranger.

En 2012, au premier tour, les expatriés avaient voté à 38,01% pour Nicolas Sarkozy et à 28,32% pour François Hollande. 

Marine Le Pen délaissée

Les Français de l'étranger délaissent Marine Le Pen. Qualifiée pour le second tour, la candidate ne recueille que 6,48% des voix des expatriés et arrive cinquième. Marine Le Pen termine derrière donc derrière François Fillon (26,32%), Jean-Luc Mélenchon (15,83%) et Benoît Hamon (6,87%).

Ces résultats confirment que les "Français établis hors de France se distinguent en général par un vote plus modéré que celui de leurs compatriotes de métropole", comme l'explique Le Monde. Marine Le Pen progresse tout de même très légèrement. En 2012, la candidate recueillait 5,95% des suffrages exprimés à l'étranger. 

L'abstention toujours élevée

L'abstention chez les Français de l'étranger est bien plus élevée que le niveau général constaté. Elle atteint 55,72%, contre 22,23% sur le territoire national. Malgré les longues files d'attente dans les bureaux de vote, l'abstention est tout de même en recul par rapport à 2012 (60,93%).