Présidentielle : Macron et Le Pen toujours en tête, Mélenchon rattrape Fillon, selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions

En deux semaines, Jean-Luc Mélenchon gagne 3,5 points, quand Benoît Hamon en perd autant. François Fillon, lui, reste distancé par Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

François Fillon, Emmnuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, lors du débat télévisé de TF1, le 20 mars 2017. 
François Fillon, Emmnuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, lors du débat télévisé de TF1, le 20 mars 2017.  (REUTERS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

A dix-sept jours du premier tour de l'élection présidentielle, difficile de pronostiquer un ordre d'arrivée ! Selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions*, publié jeudi 6 avril, Emmanuel Macron (25%) et Marine Le Pen (24%) font toujours la course en tête. Le faible écart qui les sépare se situe cependant dans la marge d'erreur. François Fillon, en revanche, apparaît toujours distancé, ne recueillant que 18% des intentions de vote.

Plus inquiétant encore pour le candidat de la droite : la remontée de Jean-Luc Mélenchon amorcée début mars se confirme. Après avoir gagné 1,5 point entre le 9 et le 23 mars, passant de 12% à 13,5%, le candidat de la France insoumise fait un nouveau bond, gagnant 3,5 points supplémentaires pour atteindre la barre des 17%. Autrement dit, si le scrutin avait lieu dimanche, et toujours au regard de la marge d'erreur, Jean-Luc Mélenchon pourrait arriver devant François Fillon et terminer à la troisième place. 

Cette progression du leader de la France insoumise se fait au détriment de Benoît Hamon. Après avoir perdu 1,5 point à la mi-mars, le candidat socialiste perd 3,5 points supplémentaires, et ne recueille plus que 9% des intentions de vote. Derrière lui, aucun candidat ne semble en mesure d'atteindre la barre symbolique des 5% : le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan arriverait en cinquième position (3%), quand les quatre autres candidats – Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, Jean Lassalle, François Asselineau et Jacques Cheminade – se partageraient les voix restantes (1% ou moins).

Vers une nette victoire de Macron au second tour ?

Autre enseignement de cette étude Harris Interactive, réalisée en deux temps : le grand débat télévisé à onze candidats, diffusé mardi soir, n'a semble-t-il pas fait bouger les lignes de manière significative. Entre la première vague réalisée avant l'émission, et la seconde réalisée après le débat, six candidats voient leurs intentions de vote perdre ou gagner un petit point, mais jamais plus. Les intentions de vote en faveur des cinq autres candidats restent stables.

Dernier enseignement à retenir de ce sondage : si l'hypothèse d'un second tour Macron-Le Pen se confirme, et si le scrutin avait lieu dimanche prochain, l'ancien ministre de l'Economie serait élu président de la République avec 62% des voix, face à la candidate du Front national (38%). A noter qu'à gauche, 50% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon et 30% de ceux de Benoît Hamon s'abstiendraient ou voteraient blanc, tandis qu'à droite, les électeurs de François Fillon seraient très partagés : 36% voteraient Macron, 28% voteraient Le Pen, et 36% s'abstiendraient ou voteraient blanc.

* Enquête Harris Interactive pour France Télévisions, réalisée en ligne du 3 au 5 avril 2017. Echantillon de 6 274 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon 3 981 personnes ayant répondu avant le débat télévisé organisé par BFMTV et CNews, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 3 639 inscrits sur les listes électorales ; et un échantillon 2 293 personnes ayant répondu après ce débat, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 2 097 inscrits sur les listes électorales. Méthode des quotas.