Présidentielle : l'heure des derniers meetings

À quelques jours de la fin de la campagne, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou et François Asselineau jettent leurs dernières forces dans la bataille.

France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour son dernier grand meeting mercredi soir, Philippe Poutou a choisi Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Devant un millier de sympathisants, jeunes pour la plupart, le candidat du NPA a décrié le vote dit utile en faveur de Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la France insoumise s'est accordé un retour aux sources à Lons-Le-Saunier (Jura), où il a passé une partie de sa jeunesse. La veille, à Dijon et dans six autres villes, grâce à ses hologrammes, il était revenu aux fondamentaux de son programme.

Asselineau étrille Le Pen

François Asselineau cherche à tout prix à se démarquer de la candidate FN. "Ce qui me sépare de Marine Le Pen, c'est que lundi encore, elle n'a pas dit un mot sur la sortie de l'UE ni de l'euro. En revanche, c'était haro contre l'islam, haro contre les immigrés comme d'habitude", a-t-il déclaré. À Lyon, le candidat de l'UPR menait son 8e meeting devant 1 500 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat à la présidentielle (UPR) François Asselineau au congrès de la FNSEA de Brest, le 30 mars, 2017. 
Le candidat à la présidentielle (UPR) François Asselineau au congrès de la FNSEA de Brest, le 30 mars, 2017.  (FRED TANNEAU / AFP)