Présidentielle : Hamon attaque la finance et fait applaudir Hollande

Danielle Sportiello, du service politique de France 3, décrypte ce dimanche 19 mars dans le Grand Soir 3 le grand oral de Benoît Hamon cet après-midi à Paris.

France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Opération réussie : une forte mobilisation, un discours charpenté, lyrique qui n'a pas l'air d'être improvisé comme ce fut parfois le cas par le passé. Benoît Hamon a enfin donné l'impression de vouloir devenir président de la République. Il a fendu l'armure, il s'est livré un peu. Sa compagne était présente pour sa première sortie officielle.

Hollande applaudi

Le candidat du PS à la présidentielle est néanmoins à la peine. Il a perdu beaucoup de temps dans des négociations avec EELV et La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, un candidat que Benoît Hamon veut absolument distancer surtout après sa démonstration de force de samedi. Il doit montrer que la gauche, c'est lui. Et comme la gauche n'aime pas la finance depuis le discours de François Hollande en 2012, Benoît Hamon n'aime pas la finance non plus. Il a rendu hommage au président et l'a fait applaudir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benoît Hamon en meeting à Paris, dimanche 19 mars.
Benoît Hamon en meeting à Paris, dimanche 19 mars. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)