Présidentielle : Benoît Hamon passe à la vitesse supérieure

Benoît Hamon s'est montré offensif devant plus de 15 000 sympathisants à Paris ce dimanche 19 mars. Le candidat du PS a dénoncé le parti de l'argent. Malgré les mauvais sondages, il veut encore y croire.

France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Tout commence aujourd'hui, tout commence avec vous !" En une phrase, Benoît Hamon balaie des semaines d'une campagne qui piétine, paralysée par les divisions. À ses côtés, plusieurs ténors de la gauche. Avec ce meeting, il veut donner un souffle nouveau à sa campagne et faire mentir les sondages qui font de lui le 3e homme. Le candidat du PS rejette le vote utile Macron pour faire barrage au FN. À plusieurs reprises, il tacle son ancien camarade du gouvernement, mais aussi François Fillon et Marine Le Pen sans jamais prononcer leur nom.

Il va faire du bruit

Au "parti de l'argent", Benoît Hamon propose une France généreuse et solidaire. Un meeting applaudi par la salle bondée et plusieurs centaines de personnes à l'extérieur faute de places. Dans cette campagne tumultueuse, les mots rassembleurs du candidat rassurent ses supporters. Benoît Hamon a promis à ses partisans : pour le reste de la campagne présidentielle, il compte bien faire du bruit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benoît Hamon lors de son meeting à Bercy, à Paris, le 19 mars 2017.
Benoît Hamon lors de son meeting à Bercy, à Paris, le 19 mars 2017. (ERIC FEFERBERG / AFP)