Philippe Poutou sera à nouveau candidat à la présidentielle en 2017 pour le NPA

Il avait recueilli 1,15% des voix au premier tour de l'élection en 2012.

Philippe Poutou lors d'une manifestation de soutien aux réfugiés, le 22 novembre 2015 à Paris.
Philippe Poutou lors d'une manifestation de soutien aux réfugiés, le 22 novembre 2015 à Paris. (SERGE TENANI / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Son résultat modeste en 2012 n'a pas découragé Philippe Poutou. Le syndicaliste et ouvrier d'une usine Ford sera à nouveau candidat à l'élection présidentielle en 2017 sous la bannière du Nouveau parti anticapitaliste, la formation d'Olivier Besancenot. Sa désignation a été annoncée, dimanche 20 mars, dans une déclaration votée "à plus de 95%", selon le parti, réuni en conférence nationale à Nanterre.

Remotivé par la mobilisation contre la loi Travail

"Le mouvement contre le gouvernement et la loi Travail nous a redonné la pêche. On a une colère à faire entendre", a déclaré Philippe Poutou au Lab d'Europe 1. "Pourquoi moi ? Le fait que je sois un peu connu, ça a aidé, même si ce n'est pas quelque chose de naturel pour moi d'être candidat".

Le NPA "est obligé de prendre de l'avance et d'avoir un calendrier précoce pour obtenir les 500 signatures", a expliqué le candidat. Le parti Lutte Ouvrière s'est également lancé dans la campagne très tôt, lundi, en désignant Nathalie Arthaud comme candidate.

En 2012, Philippe Poutou avait obtenu un peu plus de 400 000 voix au premier tour, soit 1,15 % des suffrages.