Fillon, Mélenchon, Hamon, Poutou... Quelle est la consigne de vote des neuf éliminés en vue du second tour ?

Alors qu'Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront le 7 mai pour succéder à François Hollande, voici les consignes de vote données (ou pas) par leurs rivaux malheureux.

Les onze candidats à l\'élection présidentielle 2017. De gauche à droite : François Fillon, Benoît Hamon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan, Jacques Cheminade, François Asselineau, Nathalie Arthaud, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou.
Les onze candidats à l'élection présidentielle 2017. De gauche à droite : François Fillon, Benoît Hamon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan, Jacques Cheminade, François Asselineau, Nathalie Arthaud, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou. (FRANCEINFO)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront au second tour de l'élection présidentielle. Arrivé en tête du premier tour, l'ancien ministre de l'Economie devance, avec plus de 23,86% des voix, la candidate FN (21,43%), selon les résultats du ministère de l'Intérieur, lundi 24 avril, portant sur 97% des inscrits. 

>> Résultats, réactions, analyses... Suivez notre direct au lendemain du premier tour de la présidentielle

Le candidat d'En marche ! fait désormais figure de favori. Plusieurs candidats ont appelé à voter en sa faveur. Consigne de vote ou non : voici la position des neuf candidats éliminés lors du premier tour en vue du second. 

Fillon votera Macron

"Je ne le fais pas de gaieté de cœur mais l’abstention n’est pas dans mes gènes surtout lorsqu’un parti extrémiste s'approche du pouvoir", a souligné François Fillon, reconnaissant rapidement sa défaite dimanche soir. "Le Front national, ce parti créé par Jean-Marie Le Pen, a une histoire qui est connue pour sa violence et pour son intolérance, a ajouté le candidat de la droite. Son programme économique et social mènerait notre pays à la faillite et à ce chaos, il faudrait ajouter le chaos européen avec la sortie de l’euro." 

L’extrémisme ne peut qu’apporter malheur et division à la France. Dès lors, il n’y a pas d’autre choix que de voter contre l’extrême droite. Je voterai donc en faveur d’Emmanuel Macron.

François Fillon

FRANCEINFO

Mélenchon ne donne pas de consigne de vote

Refusant d'admettre sa défaite dans l'immédiat, Jean-Luc Mélenchon n'a pas donné de consigne de vote dimanche soir. Il a appelé ses militants à la prudence face aux premières estimations, le classant quatrième du premier tour. Mais le candidat de la France insoumise a précisé que si ce résultat était confirmé, les 450 000 personnes qui l'ont investi via une plateforme numérique comme candidat à la présidentielle seraient "appelées à se prononcer" pour décider de la position du mouvement au second tour. "Le résultat sera rendu public", s'est engagé Jean-Luc Mélenchon.

FRANCEINFO

Hamon appelle à battre Marine Le Pen

Reconnaissant une sanction "historique" pour le Parti socialiste, Benoît Hamon a appelé à "battre le plus fortement et le plus puissamment possible le Front national (...) en votant pour Emmanuel Macron". Le vainqueur de la primaire du PS et de ses alliés a précisé qu'il appelait à voter pour le candidat d'En marche ! "même si celui-ci n'appartient pas à la gauche et n'a pas vocation à la représenter demain".

Je fais une distinction claire, totale, entre un adversaire politique et une ennemie de la République.

Benoît Hamon

FRANCE 2

Dupont-Aignan se prononcera plus tard

Nicolas Dupont-Aignan a refusé de se prononcer dans un premier tour en vue du second tour de cette élection présidentielle. Le candidat souverainiste, qui a recueilli 4,9% des suffrages selon des résultats partiels du ministère de l'Intérieur, a indiqué qu'il annoncerait son choix "en début de semaine", après avoir réuni les instances de son parti, Debout la France.

Lassalle ne donne pas de consigne de vote

Après la publication des premières estimations, le candidat indépendant à l'élection présidentielle Jean Lassalle s'est contenté de trois tweets, sans se prononcer sur le second tour. "Je ne jouerai pas les filles de l'air en prétendant que je suis content de ne pas être au second tour. Non ! Mais le peuple est souverain. 500 000 résistants se sont levés, c'est un formidable signal d'espoir pour la France et pour une certaine idée de la civilisation", écrit celui qui a recueilli 1,2% des voix, selon une estimation Ipsos-Sopra Steria.

Poutou n'appelle pas à voter Macron

Philippe Poutou n'a pas appelé à voter pour Emmanuel Macron, qui "n'est pas un rempart contre le FN", selon lui. "Dimanche 7 mai, beaucoup voudront faire barrage au Front national en votant Macron, a estimé le candidat du Nouveau parti anticapitaliste dans un communiqué. Nous comprenons la volonté de rejeter le danger mortel pour tout progrès social et pour l'ensemble des droits, tout particulièrement pour les populations immigrées et d'origine immigrée, que représenterait l'arrivée au pouvoir de Marine Le Pen."

Pour faire reculer durablement ce péril, il n'y a pas d'autre solution que de reprendre la rue, contre l'extrême droite, mais aussi contre toutes celles et ceux qui, comme Macron, ont mis en place ou veulent imposer des mesures antisociales.

Philippe Poutou

dans un communiqué

Asselineau ne donne pas de consigne de vote

Dans une allocution diffusée sur son compte YouTube, François Asselineau, le candidat de l’Union populaire et républicaine (UPR), a précisé qu'il ne donnerait "aucune consigne de vote pour le second tour". Il a renvoyé dos-à-dos Emmanuel Macron et Marine Le Pen, évoquant une "situation (...) très grave".

Arthaud votera blanc

Sur Twitter, Nathalie Arthaud a appelé à "rejeter le vote pour Marine Le Pen" sans pour autant appeler à voter en faveur d'Emmanuel Macron. "Les travailleurs conscients doivent rejeter le vote pour Marine Le Pen", a d'abord indiqué la candidate de Lutte ouvrière.

Nous ne participerons à aucun front républicain, réunissant de la droite fillonniste jusqu'au Parti socialiste.

Nathalie Arthaud

sur Twitter

Et Nathalie Arthaud d'ajouter : "Je voterai blanc en rejetant le FN mais sans croire que Macron est un barrage. Je crois dans l'expression des luttes."

Cheminade ne donne pas de consigne de vote

Jacques Cheminade s'est exprimé à l'occasion d'un live sur Facebook, sans donner de consigne de vote. Toutefois, il a indiqué qu'il refusait "à titre personnel" de voter en faveur de Marine Le Pen, selon Le Parisien, tout en fustigeant les forces "d'occupation financière"