Débat présidentiel sur TF1 : le juge des référés rejette le recours de Nicolas Dupont-Aignan, qui demandait à y participer

Seuls les cinq plus gros candidats, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, pourront participer au débat organisé par TF1, le 20 mars.

Le candidat de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, lors d\'un débat organisé dans les locaux de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME), à Paris, le 6 mars 2017.
Le candidat de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, lors d'un débat organisé dans les locaux de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME), à Paris, le 6 mars 2017. (ERIC PIERMONT / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Nicolas Dupont-Aignan ne participera pas au débat de TF1 le 20 mars. Le juge des référés du Conseil d'État a rejeté, jeudi 16 mars, le recours présenté par le candidat de Debout la France pour faire respecter le pluralisme lors de ce débat.

TF1 a décidé d'organiser le 20 mars un débat entre seulement les cinq "principaux" candidats à la présidentielle : François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. La chaîne a prévu de recevoir les autres candidats dans un module de 10 minutes au sein du JT de 20 heures.

"Pas d'atteinte grave au pluralisme"

Le juge des référés a estimé que "le temps de parole et d’antenne" dont Nicolas Dupont-Aignan "a bénéficié depuis le début du mois de février 2017 ne traduit [pas] un déséquilibre incompatible avec le respect du principe d’équité".

Le juge a ajouté que "le CSA n’a pas porté d’atteinte grave et manifestement illégale au pluralisme de l’expression des courants de pensée et d’opinion" en s'abstenant d'enjoindre TF1 d'inviter Nicolas Dupont-Aignan.