"Dans ma rue" : sous le regard des caméras de surveillance

À 33 jours du premier tour de l'élection présidentielle, France 2 donne la parole à ceux pour qui la petite délinquance ou les incivilités sont devenues un sujet d'inquiétude au quotidien.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une petite ville résidentielle en banlieue de Lille (Nord) et une rue principale dotée de caméras de surveillance. "Dans ma rue" donne ce soir, lundi 20 mars, la parole aux habitants de Mouvaux, tous plutôt d'accord avec l'installation des caméras, même si elles n'empêchent pas forcément les cambriolages. 14 000 habitants appartenant à une classe moyenne aisée, venus ici pour la tranquillité d'une maison individuelle, ils n'avaient pas prévu une certaine insécurité.

Les actes de délinquance ont largement diminué

"Il a fallu qu'on mette une alarme, qu'on quadrille le jardin, qu'on renforce la porte d'entrée. On s'était fait fracturer nos deux voitures sur notre parking", explique cet homme. Une ville où l'on vote plutôt à droite, mais cette fois, le programme des candidats en matière de sécurité n’est pas toujours jugé convaincant. Depuis l'installation des caméras de surveillance, en 2011, à Mouvaux, les actes de délinquance ont largement diminué.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LIONEL BONAVENTURE / AFP)