Le Front national, qui devrait présenter 500 listes aux prochaines élections municipales, multipliera par trois le nombre de ses candidats depuis 2008. Le parti de Marine Le Pen espère créer la surprise dans plusieurs villes, notamment dans les départements du Gard, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône, "une terre historiquement fertile aux idées du FN" d'après le reportage de France 3. A Tarascon (Bouches-du-Rhône), la candidate du Front national, Valérie Laupies, est le pur produit de la dédiabolisation du parti frontiste.

Enseignante et directrice d'école, elle est une personnalité politique qui monte dans ce bastion de droite. Dans cette ville à la forte communauté maghrébine et touchée par le chômage (17%), elle a recueilli 57% des suffrages aux dernières législatives. La sécurité et la lutte contre le communautarisme figurent parmi ses thèmes de campagne. Et le discours de la candidate FN trouve un écho au sein de la population.

22 février 2014, meeting du FN à Tarascon de Valérie  Laupies
22 février 2014, meeting du FN à Tarascon de Valérie  Laupies (PASCAL GUYOT / AFP)