VIDEO. A Fréjus, l'indifférence des habitants face au nouveau maire FN

David Rachline a pourtant supprimé les subventions de nombreuses associations travaillant dans le domaine social, au grand dam des bénévoles.

Voir la vidéo
ANNE-GAËLLE MATOKSY / JEAN-MICHEL MIER - FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Six mois après les élections municipales, quel regard portent les habitants de Fréjus (Var) sur la nouvelle municipalité FN ? France 3 s'est rendu sur place pour connaître leur sentiment sur David Rachline, 26 ans, et son équipe.

Pour la plupart des administrés, un sentiment d'indifférence domine. Les faits et gestes du nouvel élu ne passionnent pas les foules, qui ne voient pas de changement radical dans l'administration de leur ville. C'est que, à en croire Philippe Mougin, conseiller municipal UMP, Marine Le Pen aurait donné pour consigne à son jeune élève de ne pas faire de vagues.

Les vivres du centre social coupés

Pourtant, à l'autre bout de la ville, certains grondent face à la gestion du FN. La municipalité a en effet baissé les subventions de toutes les associations sociales, et a désormais décidé de couper les vivres du centre social de la ville, à cause, selon elle, d'un certain activisme anti-FN.

Une décision prise au grand dam des familles qui fréquentaient les lieux. Y compris celles qui ont voté Front national lors du dernier scrutin.

Le maire FN de Fréjus, David Rachline, le 1er mai 2014 lors du défilé annuel du parti à Paris.
Le maire FN de Fréjus, David Rachline, le 1er mai 2014 lors du défilé annuel du parti à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)