VIDEO. Législatives : Manuel Valls ne remplit pas "à ce jour" les critères d'une investiture En marche !

C'est Jean-Paul Delevoye, président de la commission d'investiture de La République en marche, qui l'a annoncé sur Europe 1 mercredi matin. La veille, Manuel Valls a annoncé qu'il serait "candidat de la majorité de la présidentielle" pour les prochaines législatives.

Voir la vidéo
EUROPE 1
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Manuel Valls sera-t-il investi par La République en marche d'Emmanuel Macron ? Pas si sûr. L'ancien Premier ministre socialiste ne remplit pas "à ce jour" les conditions d'une investiture pour les élections législatives, a affirmé, mercredi 10 mai, Jean-Paul Delevoye, président de la commission d'investiture de La République en marche.

"Il n'est pas dans les critères"

"A ce jour, il n'est pas dans les critères d'acceptation de sa demande d'investiture, a déclaré Jean-Paul Delevoye sur Europe 1. Et donc dans ce cas très précis, la commission nationale d'investiture ne peut pas analyser la candidature de M. Valls", a-t-il ajouté, précisant qu'il y aurait "aussi la lecture politique". 

La veille, Manuel Valls, député de l'Essonne, a annoncé qu'il serait "candidat de la majorité de la présidentielle" pour les prochaines législatives et proclamé "la mort" du Parti socialiste. Une déclaration tonitruante qui a déclenché des condamnations d'une partie des socialistes, dont celle du Premier ministre, Bernard Cazeneuve.

Emmanuel Macron (à gauche) serre la main de Jean-Paul Delevoye, président de la commission d\'investitures de la République en marche, le 28 mars 2017 à Paris.
Emmanuel Macron (à gauche) serre la main de Jean-Paul Delevoye, président de la commission d'investitures de la République en marche, le 28 mars 2017 à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)