Politique : les Pays-Bas résistent à Geert Wilders

Les élections législatives ont eu lieu hier, mercredi 15 mars, et selon les premiers résultats partiels, les Néerlandais ont voté pour la droite du premier ministre Mark Rutte, largement en tête, qui devrait obtenir la majorité.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il fait une entrée triomphale devant les militants de son parti : pour la troisième fois consécutive, le Premier Ministre libéral, Mark Rutte, vient de conduire sa formation à la victoire et donne un coup d'arrêt au populisme. Ses premiers mots sont très sobres : "A l'avenir, nous voulons rendre ce pays plus sûr, plus stable, c'est le message qui a été entendu par nos électeurs".

1,5 million de votants pour Geert Wilders

Défaite honorable en revanche pour le leader du parti d'extrême droite Geert Wilders, qui devient la seconde formation du royaume. "Certes, ce résultat ne correspond pas à nos attentes, mais 1,5 million de personnes ont voté pour nous, c'est formidable", a déclaré le leader du PVV. Les électeurs ont été très mobilisés, avec une participation record de 80% de votants. Dans les rues de La Haye, les premières réactions sont hostiles aux propositions europhobes de Wilder. "Wilders n'a jamais réussi à gagner, c'est un homme seul, mais il y a des gens stupides ici qui votent pour lui", se désole un homme. Les résultats de l'élection prouvent en tout cas que les pro-Europe relèvent la tête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Geert Wilders s\'exprime face à la presse lors de la soirée électorale, le 15 mars 2017, à La Haye (Pays-Bas).
Geert Wilders s'exprime face à la presse lors de la soirée électorale, le 15 mars 2017, à La Haye (Pays-Bas). (ROBIN UTRECHT / ANP / AFP)